Madame Filosa une coiffeuse singulière

chez mme filosa coiffeuse singulière

De l’atelier au cabinet de Madame Filosa
Installation

L’atelier de Mme Filosa est un lieu de rencontres et de transformations de matière vivante.

Au croisement complexe du geste de l’artiste et de celui de la coiffeuse, Mme Filosa, libre de tout formatage du monde de la coiffure et des cosmétiques, accueille les gens dans son atelier le temps d’une transformation (coupe, coloration végétale, soin à l’argile). Elle garde des traces de ces rencontres capillaires et procède à ses collectes pour constituer des inventaires, à ce jours au nombre de 6 : mèches de cheveux, nids de cheveux, portraits photographiques, jus de couleurs végétales, enregistrements vocaux, et fleurs de papier oxydé et brodé. Des prélèvements de sons et d’images permettent la mise en scène des gestes et du travail de Mme Filosa.

Le cheveu raconte notre histoire individuelle portant les traces des oxydations liées au stress, à la pollution environnementale, à l’utilisation de produits cosmétiques chimiques ou l’ingestion de médicaments. Témoin de notre activité dans un espace temps donné, de notre identité génétique, il porte aussi nos héritages familiaux, éducatifs et culturels. De la princesse à la longue tresse d’or en haut de sa tour d’ivoire des livres d’enfance à l’horreur des tas de cheveux des camps nazis, de la rousse et libre sorcière à la « tondue » de la libération, le cheveu peut nous conter l’oppression et le besoin de liberté.

A travers son expérience de coiffeuse auprès de la population, Mme Filosa écoute l’histoire de chacun, accompagne l’épi retors et la calvitie naissante, amène la personne à se réconcilier avec son image et son histoire. Au delà de la transformation individuelle de chacun, elle cherche, à travers la constitution de ses inventaires et sa pratique artistique, à interroger la cosmétique industrielle et notre histoire collective portée en mémoire dans notre chevelure.

Une réplique du lieu de travail de Mme Filosa : « le cabinet de Mme Filosa »
Au-delà de cette expérience partagée avec la population, sofie vinet a fabriqué une cabane en bois mobile qui, à la manière d’un cabinet de curiosités, mett en scène les inventaires et collections de Madame Filosa, présentant le précieux, le rare que renferme tout un chacun, avec son histoire propre tout en préfigurant une identité collective, pouvant aller jusqu’au monstrueux dans ce travail autour du cheveu, ainsi que le processus de création de la coiffeuse/artiste.